Tel un jardin

Gloire, mépris, indifférence. La chanson a tout connu, tout enduré. Elle a aussi tout endossé, tout assimilé.

Elle pousse sur tous les sols, fertiles ou arides. Elle est toujours là autant sauvage et insoumise que maternelle. Mais attention: à défaut d’en prendre soin, elle risque de disparaître. Sans mélodie, elle sera au mieux poésie; sans sens, elle ne sera que musique.

Dans l’espace et le temps, elle n’occupe que de petites bulles autour de nous. Multiple et diverse, tel un jardin de fleurs, elle offre aux esprits curieux une mosaïque d’odeurs, de parfums et de saveurs qui ne demandent qu’à se laisser découvrir.

Tous ces bouquets sont les plus forts dans la proximité. Dans l’intimité d’une petite salle de concert, ce lieu où chacun vit à chaque fois une histoire intime et singulière avec l’artiste.